Présentation générale                       [English version: click here]

La Plateforme CORSiCA d’Observations Atmosphériques (PCOA) du Laboratoire d’Aérologie est implantée en Corse sur une quinzaine de sites pour répondre aux différentes thématiques étudiées par les participants de plusieurs laboratoires de recherche reconnus au niveau européen pour leurs travaux sur la météorologie, la qualité de l’air et le changement climatique. Leur but est d’améliorer la compréhension du fonctionnement environnemental du bassin ouest méditerranéen sous la pression du changement global pour en prédire l’évolution future. L’objectif principal est l’amélioration des connaissances dans les domaines de la physique et de la chimie de l’atmosphère en lien direct avec le climat. Les principales thématiques traitées portant sur les événements météorologiques intenses, les précipitations, les éclairs, la pollution de l’air, les gaz à effet de serre, les particules fines, etc…

La création de la plateforme a été financée en grande partie par la Collectivité Territoriale de Corse, l’Etat et l’Europe (dans le cadre du PO FEDER 2007-2013). Elle participe à des programmes de recherche nationaux et internationaux et propose des applications directes innovantes utiles pour des besoins d’aide à la décision des pouvoirs publics. Son maintien en conditions opérationnelles est soutenu par la Collectivité de Corse.

La PCOA est une structure à vocation pérenne permettant également l’accueil pour des projets de recherche, tels que,  entre 2012 et 2014, les campagnes de mesures des projets HyMeX (Hydrological cycle in the Mediterranean Experiment) et ChArMEx (Chemistry-Aerosol Mediterranean Experiment) du « chantier Méditerranée » dénommé «  MISTRALS » (Mediterranean Integrated STudies at Regional And Local Scales). HyMeX  a pour objectifs d’améliorer la caractérisation et la compréhension du cycle de l’eau sur le bassin Méditerranéen ;   ChArMEx  a pour but de dresser le bilan actuel et futur de l’environnement chimique atmosphérique (espèces particulaires et réactives gazeuses à vie courte) du bassin méditerranéen, et de ses impacts régionaux sur le climat, la qualité de l’air, et la biogéochimie marine. En septembre-octobre 2018, la PCOA a accueilli la campagne de mesures du projet ANR EXAEDRE dédié à l’étude des phénomènes électriques atmosphériques.

Poster de présentation

PDF

Projet cofinancé par l’Union Européenne.

L’Europe s’engage en Corse avec le Fonds Européen de Développement Régional.